Aller au contenu

Date de parution

Gestion des actifs TI : 3 conseils pour performer dans le contexte actuel

Une combinaison de plusieurs facteurs secoue actuellement les capacités de production des fabricants de puces électroniques. Et s’il s’agissait d’une occasion pour votre organisation de faire les choses autrement ?

En juillet 2021, le géant américain Intel estimait que la pénurie de composants électroniques que l’on retrouve dans les appareils informatiques pourrait se prolonger jusqu’en 2023. Et cette situation s’explique aisément : la demande de produits électroniques ne cesse de prendre de l’ampleur, à un moment où la pandémie de COVID-19 a complètement changé la donne.

Du jour au lendemain, le travail en présentiel a laissé place au télétravail. Les employeurs ont dû équiper leurs employés en matériel pour qu’ils puissent travailler de façon sécuritaire et productive à partir de la maison. Et c’est sans compter les établissements scolaires qui ont fourni tablettes tactiles et ordinateurs portables aux élèves pour leur permettre de suivre leurs cours à distance.

Mais que votre entreprise soit touchée par ces nouvelles façons de travailler, ou que vos équipements soient rendus à la fin de leur durée de vie, que pouvez-vous faire d’ici à ce que la chaîne d’approvisionnement retrouve un semblant de normalité ?

De nos jours, l’informatique se dématérialise. La popularité de l’infonuagique en est une première preuve. Charles Mailhot, architecte principal, environnement de travail moderne chez ITI, partage trois conseils pour vous permettre de tirer votre épingle du jeu dans le contexte actuel.

Tendre vers l’environnement de travail moderne

Conseil numéro 1

Qu’est-ce qu’un environnement de travail moderne ? Il en existe évidemment de multiples définitions. Voici celle proposée par l’organisation Modern Workplace Alliance : « Le lieu de travail moderne est un terme utilisé pour définir les organisations qui reconnaissent la collaboration, la technologie et les outils numériques comme la voie de l’avenir. »

Charles Mailhot maîtrise le parcours vers l’environnement de travail moderne sur le bout des doigts. Quatre thèmes caractérisent habituellement le cheminement d’une entreprise dans la modernisation de ses outils technologiques :

  1. LA GESTION DES IDENTITÉS
  2. LA GESTION DES APPAREILS ET DES APPLICATIONS
  3. LA PRODUCTIVITÉ ET LA COLLABORATION
  4. LA PROTECTION DE L’INFORMATION, LA CONFORMITÉ ET LA GOUVERNANCE

Au début de la pandémie, l’intérêt des entreprises était surtout axé sur les solutions de productivité et de collaboration. Nous n’avons qu’à penser aux espaces de collaboration en temps réel comme Microsoft Teams, par exemple, qui se sont imposés avec force vu les circonstances.

« En raison des exigences liées au travail à distance, les trois autres catégories du parcours sont ensuite devenues tout aussi importantes, et peut-être même davantage », explique-t-il.

Les entreprises qui n’avaient pas assez d’appareils pour l’ensemble de leurs employés ont dû se tourner vers le BYOD (pour bring your own device). Elles ont ainsi grandement augmenté le nombre de surfaces d’attaques potentielles pour une entité malveillante et, par conséquent, les menaces de cybersécurité auxquelles elles sont désormais confrontées.

Des enjeux liés à la gestion des identités, à la gestion des appareils et à la protection des données, notamment, doivent donc être pris en considération dès maintenant. Heureusement, la mise en place d’un environnement de travail moderne doit être vue comme un cheminement qu’il est possible d’entamer, un volet à la fois. « Une feuille de route précise s’impose pour analyser la situation actuelle et migrer vers ces services », dit-il.

Mais une fois implantées et bien maîtrisées, plusieurs solutions applicatives disponibles sur l’Internet (offertes en mode SaaS, de l’anglais software as a service) peuvent faciliter la vie de vos usagers et administrateurs TI. Voici d’ailleurs quelques exemples proposés par notre expert.

Gestion des identités
Le « single sign-on »

L’authentification unique simplifie pour l’usager l’accès à l’ensemble des applications utilisées, par l’utilisation d’un seul identifiant. « Le service d’identité Azure Active Directory fournit l’authentification unique et l’authentification multifacteurs (MFA) pour vous aider à protéger vos utilisateurs contre 99,9 % des attaques de cybersécurité », explique Charles Mailhot.

L’accès conditionnel

Une panoplie de stratégies sont disponibles dans Azure Active Directory pour limiter l’accès à vos systèmes. « Vous pourriez par exemple bloquer les connexions depuis les pays non approuvés, ou forcer l’utilisation du MFA pour les utilisateurs situés à l’extérieur du bureau », dit-il. L’accès conditionnel vous permet donc de déterminer facilement quel accès devrait être autorisé, limité ou bloqué.

Gestion des appareils et des applications
L’inscription et la configuration des appareils mobiles

Microsoft Intune est un outil infonuagique qui facilite la gestion unifiée des équipements d’entreprise et des appareils personnels utilisés par les employés dans le cadre de leur travail. Vous pourriez par exemple installer des applications obligatoires et y déployer différents profils de sécurité en fonction des responsabilités qui incombent à chaque usager. Il y est également possible de protéger les données d’entreprise en limitant les actions telles que copier, couper, coller et enregistrer à l’extérieur de l’écosystème d’applications gérées.

Productivité et collaboration
Les solutions de collaboration Microsoft 365

« La suite logicielle intégrée Microsoft 365 est la plus avancée dans l’industrie », estime Charles Mailhot. Elle se veut un ensemble de solutions infonuagiques dédiées à la productivité et à la collaboration efficace de vos équipes de travail. SharePoint, OneDrive, Teams et Office, évidemment, vous sont notamment proposés en mode SaaS. Il est donc possible de moduler au fil du temps le nombre de licences requises à la hausse ou à la baisse selon vos besoins.

La téléphonie Teams

Sachez qu’il est également possible de déployer un système téléphonique basé sur Teams. Il devient alors simple de rester connecté avec un seul numéro de téléphone, que vous soyez sur votre ordinateur, votre appareil mobile ou au bureau. D’un seul clic, vous pouvez facilement joindre vos collègues ou participer à une réunion, peu importe où vous vous trouvez. L’occasion, peut-être, de dire adieu à vos vieux équipements de téléphonie fixe.

Protection de l’information, conformité et gouvernance
La protection des données

Le Centre de conformité Microsoft 365 vous permet de non seulement bien cerner vos données, mais de les protéger sur l’ensemble de leur cycle de vie. « Il est possible de définir des restrictions d’accès sur des documents et des courriels et de protéger de l’information pour en garder le contrôle même quand cette information sort de vos frontières », explique-t-il. Autre exemple : si un utilisateur mal intentionné supprime des informations, les données apparaîtront comme étant supprimées, mais ne le seront pas nécessairement. Un des administrateurs autorisés pourra les consulter, les rétablir au besoin et monter un dossier sur l’évènement non autorisé, le cas échéant.

La gestion de la conformité

Il vous est même possible de gérer les exigences de conformité de votre organisation avec une plus grande facilité. Le Centre de conformité Microsoft 365 vous aide notamment à respecter les principales normes et réglementations internationales, régionales et spécifiques en vigueur dans votre secteur d’activités.

La saine gouvernance

Cette même plateforme peut contribuer à identifier des situations de harcèlement en milieu de travail. Le logiciel analyse les communications par courriels et par clavardage entre les utilisateurs pour détecter des contextes de harcèlement. « Les employés des ressources humaines pourraient ensuite réviser les incidents potentiels en consultant un échantillon de ces échanges à des fins de prévention », explique Charles Mailhot.

Envisager la virtualisation des postes de travail

Conseil numéro 2

La virtualisation permet à vos employés d’accéder à leurs outils de travail habituels à partir de n’importe quel périphérique connecté à l’Internet. Elle permet ainsi aux télétravailleurs de se connecter aux ordinateurs de l’employeur à partir de leur appareil personnel, même si ce dernier est moins performant.

« Cette technologie est une solution à envisager pour tout type d’organisation. Plusieurs experts la considèrent d’ailleurs comme un investissement intelligent en raison des avantages qu’elle procure », confirme Sébastien Sollazzo, directeur principal chez ITI.

L’implantation par ITI d’une solution de virtualisation des postes de travail auprès de plusieurs cégeps, par l’entremise de la technologie Citrix Cloud, démontre la polyvalence de cette solution. Les étudiants peuvent désormais se connecter aux ordinateurs de leur laboratoire à partir de tout type d’appareil, aussi bien mobile que depuis leur ordinateur personnel, comme s’ils étaient sur place.

En quoi la virtualisation peut-elle vous aider dans un contexte d’approvisionnement plus restreint en matériel informatique ?

« La virtualisation permet de conserver vos appareils actuels plus longtemps, puisque la performance et l’âge des appareils utilisés n’ont plus d’importance. Les postes de travail virtuels sont déployés sur des serveurs distants, qui possèdent toute la puissance et la stabilité recherchées pour exécuter des logiciels parfois gourmands en ressources », explique ainsi Sébastien Sollazzo.

Rechercher l’accompagnement d’une firme spécialisée

Conseil numéro 3

La robustesse d’une solution technologique ne réside plus tant dans le hardware. Au même titre qu’un document ne se lit plus nécessairement sur papier, mais bien souvent davantage à l’écran. Cette dématérialisation des technologies de l’information fait tranquillement son chemin dans de nombreuses organisations. L’approche infonuagique peut donc être le gage d’une grande mobilité et d’une sécurité rehaussée.

Vous pourriez ainsi décider de payer à l’utilisation un ensemble de services infonuagiques par abonnement mensuel pour arriver à vos fins. Ces dépenses, déductibles d’impôt à l’état des résultats, n’alourdissent d’aucune façon le bilan de la société, contrairement à l’achat d’équipement.

Mais l’entreprise qui souhaite adopter de nouvelles technologies est souvent confrontée à un manque d’expertise au sein de son équipe TI ou à une rareté des ressources humaines et matérielles disponibles sur le marché. Comme vous le savez désormais, de nombreuses solutions existent pour les organisations qui font preuve d’agilité et qui sont prêtes à repenser leurs façons de faire.

Mais encore faut-il que ces solutions soient planifiées et implantées par des professionnels de l’industrie. Notre conseil : concentrez-vous sur l’atteinte de vos objectifs d’affaires et recherchez plutôt l’accompagnement d’une firme spécialisée pour gérer certains volets de vos TI !

pop up infolettre

Infolettre ITI

Comprendre. Conseiller. Concrétiser.

Retrouvez l’actualité TI démocratisée par des experts passionnés. Des points de vue sur des enjeux touchant votre contexte d’affaires. Des invitations exclusives aux événements et webinaires.

Nous ne partagerons jamais vos informations et vous pourrez toujours vous désabonner en un simple clic.