Skip to content

Date de parution

Évoluer pour inspirer la croissance : une entrevue avec Jonathan Legault, président d’ITI

Après 30 ans dans le paysage technologique de la province, ProContact devient ITI. Son président, Jonathan Legault, discute de cette nouvelle identité, mais également de la croissance soutenue de l’entreprise à travers les années et de ses ambitions pour l’avenir.

Quel rôle joue ITI dans le paysage technologique au Québec?

ITI, qui s’appelait anciennement ProContact, a maintenant 30 ans. Ce qui était à l’époque un petit atelier de réparation d’ordinateurs est devenu un grand projet. Nous aidons aujourd’hui les moyennes et grandes entreprises, ainsi que le secteur public à utiliser les technologies pour résoudre leurs problèmes d’affaires et améliorer leur productivité.

Au fil des années, ITI s’est donc taillé une place de choix auprès des dirigeants, des décideurs et des directeurs technologiques dans la province. Nous ne sommes plus des vendeurs d’ordinateurs, mais plutôt des experts et des conseillers qui élaborons des solutions technologiques d’affaires. Cette philosophie a fait ses preuves et se traduit en une croissance continue et d’autant plus soutenue depuis les 10 dernières années pour ITI.

Quelle est votre vision à long terme pour ITI?

Nous voulons tout d’abord consolider notre position de leader sur le marché au Québec, et nous sommes déjà sur la bonne voie. Nos experts sont là pour accompagner, partager leur expertise, aider dans les choix parmi les innombrables solutions technologiques offertes, et finalement, démocratiser les TI.

Par la suite, nous ne visons pas une expansion démesurée, mais plutôt une croissance soutenue qui fait qu’ITI devient le choix évident lorsque les entreprises et les grandes organisations sont à la recherche d’un partenaire bien établi pour les accompagner dans leur transformation numérique.

ITI signifie « Intelligence TI » et ça nous permet de parler au marché plus adéquatement et de mieux communiquer le positionnement de partenaires stratégiques et technologiques que nous sommes devenus auprès de notre clientèle.

Jonathan Legault

Pendant cette croissance, quelles priorités attaquez-vous?

Il s’agit d’une année charnière pour ITI. Nous mettons en place de nouvelles structures, nous améliorons nos processus internes, nous développons nos ressources, nous lançons une nouvelle marque et nous déployons de nouveaux systèmes qui nous permettront de mieux exploiter notre intelligence d’affaires.

Ces nombreux chantiers que nous nous engageons à livrer sont en quelque sorte la pierre angulaire de notre avenir. Donc notre priorité est de bien exécuter notre plan pour assurer et soutenir notre croissance.

Vous mentionnez le changement de nom – qu’est-ce qui a motivé ProContact à revoir son identité pour devenir ITI?

En fait, tout a commencé lors d’un exercice interne de notre marketing découlant de notre croissance. Nous avons réalisé que notre nom et notre image ne reflétaient plus l’étendue de notre offre et ne rendait pas justice à ce que nous sommes devenus.

ITI signifie « Intelligence TI » et ça nous permet de parler au marché plus adéquatement et de mieux communiquer le positionnement de partenaires stratégiques et technologiques que nous sommes devenus auprès de notre clientèle. Par ailleurs, ce nouveau nom se transpose facilement en anglais (« IT Intelligence ») et nous aidera à poursuivre notre croissance sur d’autres marchés.

Nous avons une expertise de pointe et la plupart des certifications des plus grands joueurs, mais nous avons su conserver une agilité, une flexibilité et une dimension humaine qui nous permettent de bien accompagner nos clients.

Jonathan Legault

Quel est le plus grand défi pour ITI parmi tous ces changements?

Avec cette croissance, un défi considérable est de conserver la culture qui a fait le succès de l’entreprise, tout en déployant une structure organisationnelle évolutive. Il faut atteindre l’équilibre entre l’agilité et des processus robustes.

Notre croissance soutenue nous a permis d’atteindre une taille considérable. Nous avons une expertise de pointe et la plupart des certifications des plus grands joueurs, mais nous avons su conserver une agilité, une flexibilité et une dimension humaine qui nous permettent de bien accompagner nos clients.

Aujourd’hui, nous sommes capables de mobiliser rapidement nos équipes et de relever des défis en travaillant tous sur un objectif commun. C’est en déployant une infrastructure et des outils technologiques pertinents que les entreprises d’ici préserverons leur culture et placeront l’humain au centre de leurs activités pour accélérer leur compétitivité.

Comment faites-vous pour attirer et conserver les meilleurs talents – tout particulièrement dans un contexte de pénurie de main d’œuvre – pour vous aider à relever ces défis?

C’est vrai que la demande pour les experts qualifiés est très forte en ce moment. Il est donc important d’investir dans les gens avec qui nous travaillons, par exemple avec des formations annuelles qui permettent d’élargir le spectre de leurs connaissances. Notre taux de roulement est bas parce que nous offrons un parcours de développement professionnel tout en ayant des projets clients des plus stimulants.

Par ailleurs, notre équipe a atteint des niveaux de certifications parmi les plus élevés de l’industrie chez de nombreux manufacturiers et partenaires.  Le talent attire le talent! Les professionnels hautement qualifiés désirent souvent rejoindre les rangs d’ITI afin de travailler avec d’autres experts sur des projets d’envergure. Ça a un effet d’entraînement dont on bénéficie.

Est-ce que votre personnel a réussi le passage au télétravail? En quoi la crise de la COVID-19 a affecté ITI?

La pandémie a changé nos vies, notre façon de travailler et de consommer, elle nous a forcé à réfléchir et à développer un modèle d’affaire résilient qui puisse s’adapter à cette réalité. Heureusement, nous avions déjà l’infrastructure technologique en place pour nous permettre de travailler à distance, ainsi qu’un plan de maintien des opérations en cas de désastre qui était déjà testé. ITI était donc déjà bien positionnée.

Ceci étant dit, nous avons dû procéder à des ajustements au niveau de notre offre. Certains volets ont accéléré à cause d’une hausse soudaine de la demande pour nos services et notre expertise. Nous devons assister et accompagner notre clientèle à travers ces changements majeurs et nous avons recentré nos efforts en ce sens.

Notre flexibilité nous a permis de faire face à la pandémie et nos experts sont emballés par la demande en technologies et les projets sur lesquels nous travaillons. Notre entreprise était prête. ITI est là pour répondre aux besoins actuels, mais aussi aux nouveaux modèles d’affaires qui vont surgir suite à ce changement de paradigme.

Si vous aviez un conseil à donner aux dirigeants qui hésitent à entreprendre leur virage numérique, quel serait-il?

Tout d’abord, tout particulièrement dans le contexte actuel, les gens ont peur de faire des investissements majeurs et de se lancer dans de grands chantiers. C’est très compréhensible. Cependant, il y a désormais de nouvelles technologies et de nouveaux modèles à la consommation qui permettent de s’équiper rapidement pour répondre à des besoins particuliers, tout en préservant le capital de l’organisation et en minimisant le risque financier. Il est important de bien comprendre ces options et nos experts sont là pour vous guider dans vos choix technologiques, mais aussi financiers.

D’autres entreprises plus traditionnelles sont parfois réticentes à migrer leurs opérations vers des technologies pour lesquelles elles n’ont pas l’expertise à l’interne. Notre mandat est justement de les écouter et de les aider à accéder à ces technologies sans qu’elles n’aient à se casser la tête. Une fois les technologies déployées et maîtrisées, ces organisations profitent de retombées substantielles, elles voient leurs capacités décuplées, et elles y prennent goût.

Il s’agit de faire le premier pas en discutant avec des experts qui prendront le temps d’expliquer ces modèles et ces technologies, et qui seront en mesure de les arrimer aux besoins réels de ces organisations. C’est la raison d’être d’ITI.